Aller à la barre d’outils

Insécurité au Bénin : Recrudescence des actes de braquage

Le Bénin a-t-il renoué avec les vieux démons ? Face à la multiplication des actes de braquage tous azimuts, la question mérite d’être posée. En effet, depuis quelques jours, on note des actes de braquage dans les villes comme sur les axes routiers. Alors que les populations pensaient avoir conjuré ce macabre souvenir depuis quelques mois notamment avec la nomination du Contrôleur Général de Police Soumaïla Alabi Yaya au poste de Directeur général de la Police Républicaine (DGPR), des morts sont enregistrés dans des braquages sanglants. Il y a quelques jours, c’est sur le tronçon Dassa-Zoumè – Parakou qu’un braquage sanglant et meurtrier a coûté la vie à l’une des victimes, les autres ayant été évacué au centre de santé le plus proche pour y suivre les soins appropriés. Dans ce braquage meurtrier, quarante-quatre millions (44 000 000) de francs CFA ont été emportés par les braqueurs qui se sont évaporés dans la nature. Également à Akpakpa dans le 2ème arrondissement de Cotonou il y a quelques jours, un braquage sanglant et meurtrier au terme duquel la somme de deux millions (2 000 000) de francs CFA a été emportée par les hors-la-loi a coûté la vie à la victime, une dame propriétaire de boutique. Avant cela, des actes isolés de braquage, sans grande importance, ont été perpétrés notamment à Akpakpa. Tout porte donc à croire que les hors-la-loi ont repris du service en dépit des efforts déployés et consentis par l’administration policière pour endiguer l’insécurité dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *