Aller à la barre d’outils

Convoqués à la BEF puis déférés devant la CRIET : Armand Gansè et ses collaborateurs libérés

Le directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (SOGEMA) Armand Gansè et ses deux collaborateurs convoqués à la Brigade économique et financière (BEF) et déférés devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) sont désormais libres de leurs mouvements.

Ainsi en a décidé le Procureur Spécial près la CRIET. Ce mercredi 2 juin 2021 en effet, après les auditions et les différentes confrontations entre les personnes convoquées, l’huissier Léopold Tchibozo et dame Philomène Agbodemakou épouse Ayihonsi ont été sommés de rembourser sous trente (30) jours la somme de cinquante-cinq millions (55 000 000) de francs Cfa indûment perçue auprès de la Société de gestion des marchés autonomes (SOGEMA) en usant d’une saisie-attribution qui a bloqué les comptes bancaires de la société pendant des mois. Le Directeur général de la SOGEMA Armand Gansè et ses deux collaborateurs sont donc ainsi lavés de tout soupçon et par voie de conséquence, libres de tout mouvement. Dans cette affaire, Armand Gansè avait été injustement accusé d’avoir autorisé des décaissements au profit de la dame sans l’autorisation préalable des avocats de la SOGEMA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *